Anne Portugal, poète et traductrice, a écrit une douzaine de livres, publiés pour la plupart aux éditions P.O.L. Elle a traduit « Paramour » (P.O.L. 2010) de Stacy Doris, en collaboration avec Caroline Dubois, et « Meddle English « de Caroline Bergvall, avec Abigail Lang et Vincent Broqua, paru en 2017, aux Presses du réel. Anne Portugal s’intéresse à la syntaxe, ou plus précisément à la « fantaxe », en cherchant à produire des effets de déliaison, de sauts, d’accélération et de ralentissement. Elle s’amuse à déconstruire les lieux communs de la poésie. Dans la formule flirt, Anne Portugal associe la poésie au flirt et la définit comme « un art de ne pas y toucher ».

A lire : Et comment nous voilà moins épais de Anne Portugal (P.O.L, 2017)