Michèle Métail est née en 1950 à Paris. Elle crée des poèmes sonores qu’elle performe et accompagne de photographies, diapositives et bandes-son. Elle passe son doctorat sur les formes poétiques de la Chine ancienne et intègre en 1975 l’Oulipo dont elle s’éloigne par la suite. Elle reçoit le Prix littéraire Bernard Heidsieck – Centre Pompidou (prix d’honneur) en 2018 pour l’ensemble de son œuvre.

 

Bibliographie (sélection)

« Les horizons du sol. Panorama ». Ed. Spectre Familier. C.I.P.M. 1999

« Toponyme : Berlin . Dédale – cadastre – jumelage – panorama » . Ed. Tarabuste 2002

« Voyage au Pays de Shu ( Journal : 1170 – 1998 & Anthologie) ». Ed. Tarabuste 2004

« L’un, l’autre : esperluette ». En collaboration avec Louis Roquin. Ed. Marcel le Poney. 2008

« La route de cinq pieds (1985-1987) ». Ed. Tarabuste. 2009

« Anatomie de la littérature en vingt-six planches rehaussées de couleurs & Fichier Casanova. Anatomie du libertinage ». VOIXéditions. Richard Meier. 2010

« Le vol des oies sauvages. Poèmes chinois à lecture retournée. (III° siècle – XIX° siècle) ». Tarabuste 2011

« LE COURS DU DANUBE en 2888 kilomètres/vers … l’infini ». Les Presses du réel 2018

« Portraits-Robots ». Les Presses du réel. 2018

«  Pierres de rêve avec paysage opposé ». Lanskine 2019

« Michèle Métail : la poésie en trois dimensions » Anne-Christine Royère dir. Les Presses du réel. 2019