livier Domerg écrit depuis trente ans sur le paysage ou dans le paysage, et souvent également, devant lui ou au-devant de lui. Plus d’une vingtaine d’ouvrages ont paru, abordant aussi bien des espaces urbains ou des architectures (Treize jours à New York, voyage compris ; EN LIEU ET PLACE), des lieux multiples ou isolés (Le ciel, seul ; Restanques ; Une Campagne) ou encore des entités géographiques — océan, montagne, fleuve ou département (L’articulation du visible ; Fragments d’un mont-monde ; Rhônéo-rodéo ; Le chant du hors champ,  etc.). Après avoir longtemps travaillé sur ceux de l’Italie, du Finistère sud, des Hautes-Alpes, du Var ou des Bouches-du-Rhône, il vient d’effectuer plusieurs résidences sur ces questions, entre autres, dans les Ardennes, Le Calvados, en Wallonie et dans la Drôme et l’Ardèche.

Auteur-lecteur, il pratique résolument la lecture publique, à une ou plusieurs voix, parfois avec des musiciens et, très souvent, avec le trio « EN ROUE LIBRE », avec qui il a créé un feuilleton de lectures publiques en 2007 (Pendant la campagne, la littérature continue !) qui s’est poursuivi quatre ans durant. Par ailleurs, il travaille régulièrement avec des plasticiens, photographes, écrivains et musiciens à la conception et à la réalisation d’expositions, de pièces audio, de manifestations, de livres et revues.